Riz au lait au caramel beurre salé

riz_au_lait

Cette semaine, un bon dessert ou goûter tout droit sorti de l’enfance, du riz au lait au caramel beurre salé, miaaam. Ce dessert est régressif, délicieux, gourmand et avec le caramel qui reste, vous pouvez juste le mettre dans un pot de confiture vide et en ajouter une cuillère dans un yaourt ou sur du pain, c’est juste trop bon ! 

 

  • Ingrédients pour 4 personnes :

– 100g de riz rond

– 1L de lait entier

– 120g de sucre

– 2 ou 3 gousses de vanille

caramel au beurre salé :

– 180g de sucre

– 110g de beurre salé

– 20cl de crème fraîche liquide ou épaisse

– 4 pincées de fleur de sel

  • La Recette : 

Préparer le riz au lait :

Gratter les gousses de vanille, puis faire infuser les grains dans le lait pendant 10 minutes.

Faire bouillir de l’eau dans une casserole, puis y faire pré-cuire le riz pendant 1 minute.

Egoutter, puis le passer ensuite sous l’eau froide afin de le blanchir.

Porter le lait et le sucre à ébullition et verser le riz pré-cuit.

Remuer avec une cuillère en bois constamment pendant environ 25 minutes, à feu moyen. Attention à ce que le fond ne brûle pas, il faut vraiment remuer sans cesse.

Le riz est prêt lorsque la texture est crémeuse, et que le riz a absorbé une bonne partie du lait.

Débarrasser dans un récipient froid, puis laisser tiédir.

Faire le caramel :

Dans une casserole, faire fondre ensemble le beurre, le sucre et le sel, ainsi qu’un filet d’eau.

Adapter le feu de moyen à fort, et tourner sans cesse avec une cuillère en bois.

Le mélange va mousser et se colorer jusqu’à obtenir la belle couleur du caramel.

Une fois la coloration atteinte, enlever du feu et ajouter la crème fraîche, petit à petit en remuant vivement. Le mélange se lisse et devient homogène.

Remettre sur le feu quelques instants, puis débarrasser dans un bocal propre.

Tartines poivrons, poulet, basilic

tartines_blog

Un peu de fraîcheur cette semaine, avec une recette simplissime, parfaite pour un déjeuner rapide, ou un pique-nique, maintenant que le soleil commence à se montrer ! J’aime bien l’idée d’un repas tartine, un peu comme une salade mais plus consistant, plus light qu’un sandwich, et surtout à manger avec les doigts !

 

  • Ingrédients pour 2 tartines :

– 2 tranches de pain complet

– 1/2 poivron rouge

– 1 filet de poulet grillé

– quelques feuilles de basilic frais

– 2 cuil à soupe de fromage frais type St Moret

– 1 gousse d’ail

– 2 cuil. à soupe d’huile d’olive

– sel, poivre

  • Recette :

Découper le poivron en cubes, et le faire revenir quelques minutes à la poêle avec un peu d’huile d’olive.

Pendant ce temps, faire griller les tranches de pain, puis les frotter avec la gousse d’ail coupée en deux.

Découper le filet de poulet en lanières, les ajouter aux poivrons dans la poêle pour 1 ou 2 minutes.

Verser quelques gouttes d’huile d’olive sur le pain.

Tartiner le pain avec du fromage frais, disposer le mélange poivrons-poulet.

Saler et poivrer, puis déposer quelques feuilles de basilic.

Tiramisu fraises et menthe fraîche

tiramisu

Un dessert de saison cette semaine, avec des fraises et de la menthe fraîche, beaucoup de fraîcheur et de gourmandise pour ce tiramisu revisité ! 

Ingrédients pour 2 tiramisu individuels :

– 200g de fraises

– 6 feuilles de menthe fraîche

– 6 biscuits cuillère

– 90g de mascarpone

– 1 oeuf

– 30g de sucre

– 3 cuil à soupe de sucre glace

– 1 sachet de thé à la menthe

Recette :

  • Les biscuits :

– Préparer un thé à la menthe et verser le dans un récipient.

– Imbiber les biscuits avec le thé et les disposer au fond de chaque verre.

– Préparer un coulis de fraises, en mixant 6 fraises lavées et équeutées, 3 cuil. à soupe de sucre glace et un peu d’eau.

– Recouvrir les biscuits de coulis, en garder pour la suite.

  • Préparer la crème mascarpone :

– Dans un bol, mélanger à la fourchette un jaune d’oeuf avec le sucre en poudre, jusqu’à ce qu’il blanchisse.

– Ajouter le mascarpone, bien mélanger.

– Battre le blanc d’oeuf en neige puis l’incorporer délicatement à la crème.

  • Le montage :

– Verser les 2 tiers de la crème dans les verres.

– Alterner avec un couche de fraises fraîches coupées en quartiers.

– Recouvrir à nouveau de crème, puis finir avec une touche de coulis, façon cappuccino.

– Mettre au frais pendant 2h avant de servir.

IMG_8813

Lasagnes roulées, chorizo, ricotta et basilic

lasagnes

Un petit plat aux airs d’hiver mais bon, c’est pas comme si on avait déjà sorti la crème solaire, donc il est encore temps de manger un bon plat de lasagnes ! Des lasagnes roulées, une variante sympa, aux saveurs du Sud, parfait pour un dîner en rêvant à l’été qui se fait attendre.

  • Ingrédients pour 4 personnes :

– 1 boîte de pâtes à lasagnes

– 1/2L de sauce tomate tomacoulis (ou faite-maison)

– 250g de ricotta

– 1 chorizo

– 8 feuilles de basilic frais

– du parmesan râpé

  • Recette :

Dans un grand volume d’eau bouillante, faire pré-cuire les feuilles de lasagnes, environ 2 minutes.

Couper dans la longueur chaque feuille.

Ciseler le basilic et le mélanger à la sauce tomate.

Couper le chorizo en rondelles puis recouper chaque tranche en deux.

Tartiner d’une couche de ricotta, de sauce tomate-basilic, disposer 3 morceaux de chorizo.

Rouler la demi-feuille de lasagnes garnie en rouleau, déposer-la à la verticale dans un plat allant au four.

Faites de même pour chaque demi-feuille.

Mélanger la ricotta restante avec la sauce tomate-basilic et napper les lasagnes avec, puis parsemer de parmesan râpé.

Enfourner pour 20 minutes à 180°.

IMG_8803

Salade grecque

salade_grecque

Un peu de fraîcheur cette semaine avec cette salade colorée, et tellement simple que c’est presque une arnaque de présenter la recette, mais bon, faire simple des fois, c’est bien. Donc direction les îles grecques avec cette salade à la menthe fraîche et feta, qui pourrait bien vous suivre tout l’été !

 

  • Ingrédients pour 2 assiettes :

– 1 grosse tomate

– 1/2 concombre

– 10 olives noires

– 1 échalote

– 200g de feta

– quelques feuilles de menthe

– huile d’olive

– sel et poivre

  • Recette :

Découper en petits cubes la tomate et le concombre.

Emincer l’échalote en lamelles fines et la feta en gros cubes.

Mélanger dans chaque assiette les cubes de tomates et concombres, disposer les olives noires, les lamelles d’échalote et les cubes de feta.

Verser un filet d’huile d’olive, saler et poivrer, puis parsemer de menthe fraîche ciselée.

cheese-cake de printemps

cheese_cake

Un beau cheese-cake tout frais et paré des plus beaux fruits du printemps : les fraises, what else ? Agrémenté de quelques pistaches, personne n’y résistera, matin, midi ou soir, il passe crème. Sans gélatine, il tient très bien et reste vraiment onctueux, un délice. Mais avoir un blog, c’est aussi faire les erreurs bêtes pour pouvoir ensuite vous dire, voyez ça, ben le faites-pas, ça marche pô. Donc par exemple, un cheese-cake sans cuisson comme celui-ci, il faut absolument le faire dans un cercle à pâtisserie posé sur une plaque de cuisson, car dans un moule classique, impossible de le sortir ni de le couper sans le casser. Inutile de dire que plus les fraises seront de qualité, plus le cheese-cake sera bon, donc à vos paniers et bon appétit bien sûr.

 

  • Ingrédients pour un cercle de 28cm de diamètre :

– 200g de speculoos

– 130g de beurre

– 60g de pistaches décortiquées non-salées

– 300g de fraises fraîches

– 600g de cream-cheese

– 200g de lait concentré sucré

cheese-cake fraises

  • La recette :

Préparer la base biscuits :

Mixer ensemble les speculoos et le beurre mou au mixeur ou à la fourchette.

Déposer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson, puis beurrer les parois d’un cercle à pâtisserie. Déposer la pâte de biscuits au fond, en tassant bien.

Faire la base de crème :

Mélanger le cream-cheese et le lait concentré sucré jusqu’à obtenir une crème lisse et homogène.

cheese-cake fraises

Déposer grossièrement la crème sur la base de biscuits, réserver.

Faire un coulis de fraises avec 4 ou 5 fraises et quelques gouttes d’eau en les mixant ensemble au blender.

Verser ce coulis sur la crème et lisser l’ensemble sur les biscuits, en faisant des marbrures avec le coulis.

Couvrir avec du film alimentaire et réserver au frais pendant au moins 5h.

Avant de servir, décorer le gâteau avec le reste des fraises coupées en deux et disposées au centre et quelques pistaches entières.

IMG_8795

cheese-cake fraises

Riz pilaf à la noix de coco

riz_pilaf_coco

Après une looongue absence, me revoilà en cuisine, avec une recette de riz pilaf, crémeux, léger et très facile à réaliser. La noix de coco me fait toujours autant tourner la tête, dans cette recette j’utilise de la coco râpée et du lait de coco. C’est une recette qui convient aux vegan, qui peut se servir en plat principal, ou en accompagnement de poulet ou de poisson grillé pourquoi pas. J’avais pensé y ajouter des noix de cajou, mais ça c’était après avoir pris la photo et surtout après qu’on ai tout mangé, donc libre à vous d’en parsemer quelques-unes !

 

  • Ingrédients (pour 2 personnes) :

– 3 cuil à soupe d’huile de coco

– 3 petits oignons rouges

– 1 gousse d’ail

– 350g de riz

– 50 cl d’eau

– sel et poivre

– 1/2 brique de lait de coco

  • Recette :

Emincer finement les oignons et l’ail.

Dans une grande poële, faites chauffer à feu doux l’huile de coco, puis ajouter les oignons, laisser dorer.

Ajouter ensuite l’ail, le sel et le poivre, laisser rissoler quelques secondes en remuant avec une cuillère en bois.

Verser le riz dans la poële et  remuer, le riz va nacrer au contact de l’huile.

Ajouter maintenant l’eau et le lait de coco, remuer puis laisser mijoter environ 20 minutes à feu doux, jusqu’à ce que l’eau se soit évaporée entièrement.

6 films sur la cuisine

Cette semaine, j’ai préparé une sélection de films qui donnent faim, à regarder bien entouré donc, je veux bien sûr parler de victuailles, de plateau-télé bien garni, d’Häagen-Dazs, pizzas ou sushis, l’important est d’être paré avant de se délecter de cette liste pour dimanche lazy ou soirée cosy.

  • Julie and Julia

julie

Julie cherche un échappatoire à sa vie un peu tristounette, et se lance dans un blog culinaire, en testant une recette par jour pendant un an du fameux livre de cuisine de Julia Child, célèbre cuisinière qui a enseigné la cuisine française aux américains.

  • Les recettes du bonheur

recettes

Une famille indienne débarque dans un petit village français avec l’intention de leur faire découvrir la gastronomie indienne et de monter un restaurant. La guerre est déclarée entre la patronne du seul restaurant gastronomique qui régnait sur ce village jusqu’alors et qui se trouve juste en face du nouveau restaurant indien, une guerre à coup de cèpes, de truites, de truffes et de sauce hollandaise, miam !

  • L’aile ou la cuisse

laile

Un grand classique qui se regarde toujours avec plaisir, la lutte entre la fine gastronomie française et la nourriture industrielle, avec le duo Coluche – De Funès tellement hilarant. Le passage dans l’usine de nourriture industrielle Tricatel est particulièrement comique !

  • The Lunchbox

lunchbox

Un portrait de l’Inde moderne, celle des hommes en costumes-cravates qui travaillent sans relâche dans des bureaux, mais dont les femmes en sari restées à la maison s’ennuient terriblement. Une relation épistolaire entre l’une de ces femmes et un homme tout aussi seul va s’instaurer grâce à cette fameuse lunchbox.

  • Les saveurs du palais

saveurs

Le palais de l’Elysée recherche une cuisinière pour les cuisines privées du président ! Hortense Laborie, à la tête d’une ferme truffière dans le Périgord est appelée pour le poste, elle va découvrir un monde dont elle ignore tout des usages et va se heurter au protocole et aux jalousies qui règnent dans les couloirs rue St Honoré.

  • #chef

chef

Carl mène sa carrière de chef cuisinier à Los Angeles à cent à l’heure, et fonce sans se poser de questions, jusqu’au jour où un tweet va changer sa vie et l’obliger à se remettre en question Il va donc se lancer dans la création d’un food-truck, où il va pouvoir cuisiner comme il l’entend et réinventer la street-food version gastro !

Je le redis, il est très dangereux de regarder l’un de ces films sans un stock conséquent de nourriture à portée de main, sous peine de se retrouver à errer en pyjama à 23h30 à la recherche d’une épicerie ouverte, vous êtes prévenus !

Beignets de la Nouvelle-Orléans, à la cannelle

beignets

Mardi gras, ce jour prometteur en calories par semi-remorques ! Pour fêter ça dignement, quoi de mieux que des beignets, la quintessence du gras et du bon aussi. J’ai voulu refaire la recette des fameux beignets de la Nouvelle-Orléans, qui sont servis dans le très célèbre Café du Monde, c’est aussi ceux que Tiana cuisinent dans le dessin-animé la Princesse et la Grenouille, chacun ses références hein. Donc ces petits beignets, en plus de vous offrir une virée dans le Bayou, sont un délice autorisé en ce jour du gras, profitez-en !

 

  • Ingrédients :

275g de farine

40g de sucre en poudre

15g de beurre mou

15cl de lait

1/2 sachet de levure

1 oeuf battu

1 pincée de sel

1 pincée de cannelle (pas dans la recette de base, mais pourquoi pas rajouter cannelle, fleur d’oranger ou amande amère !)

du sucre glace

de l’huile de friture

  • Recette :

Dans un saladier, mélanger la farine, la cannelle et la levure.

Ajouter le sel et le sucre.

Verser le lait puis l’oeuf battu et pétrir à la main jusqu’à la consistance d’une pâte un peu collante mais qui forme une boule.

Ajouter le beurre mou coupé en dés, pétrir à nouveau jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.

Filmer au contact avec du film alimentaire et réserver au frais pendant 2h.

La pâte a levé, il faut la pétrir à nouveau pour faire sortir le gaz.

Replacer au frais encore 1h.

Faire chauffer l’huile dans une casserole. Il doit y en avoir suffisamment pour constituer un bain d’huile pour les beignets.

Sortir la pâte du frigo, puis l’étaler au rouleau sur une surface farinée, en un rectangle de 5 mm d’épaisseur environ.

Découper des carrés de 5 cm de côté.

Vérifier la température de l’huile, elle doit être autour de 175°.

Faire frire les beignets par 3 dans la casserole, quelques secondes de chaque côté, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et gonflés.

Les égoutter sur du papier absorbant puis saupoudrer de sucre glace.

Dadar gulung : les crêpes balinaises

dadar

Déjà la Chandeleur ! C’est parti pour une tournée de crêpes, cette année on dit flûte au nutella (et c’est dur) et on tente les saveurs balinaises, coco et pandan. Ce drôle d’oiseau qu’est le pandan est en fait une plante, dont l’extrait colore fortement en vert n’importe quelle préparation. Très facile à trouver à Bali, j’ai donc eu la chance de pouvoir faire ma recette avec du pandan frais et j’ai réalisé moi-même mon extrait. Je doute qu’en France on puisse en trouver, donc je vous conseille plutôt de chercher dans les épiceries asiatiques la version « chimique » ou bien pour des saveurs plus japonisante, du thé matcha, qui apportera une autre saveur que celle du pandan, proche de l’herbe fraiche (le goût est léger est agréable). Deuxième entorse à la recette traditionnelle, le sirop de sucre de palme normalement utilisé dans la garniture est ici remplacé par du miel et du sucre en poudre. Peut-être est-il possible d’en trouver en France, mais je ne sais pas. Ici, ce sirop est fait à partir du sucre brun de palme vendu solide, porté à ébullition avec de l’eau. Maintenant que les dadar gulung (qui veut dire crêpes roulées) sont prêts à passer les frontières, happy Chandeleur !

IMG_7502

noix de coco fraîchement râpée et feuilles de pandan

Ingrédients :

la pâte :

  • 200g de farine
  • 20g de sucre
  • 3 oeufs
  • 30cl de lait de coco
  • 30cl d’eau
  • de l’essence de pandan ou du thé matcha ou du colorant vert
  • huile de coco pour la cuisson

la garniture :

  • 8 cuil à soupe de miel
  • 3 cuil à soupe de sucre en poudre
  • 130g de coco râpée

Recette :

Préparer la pâte à crêpes :

Dans un bol ou au blender, mélanger la farine, le sucre, les oeufs ainsi que le lait de coco et l’eau.

Vous obtenez une pâte à crêpes assez liquide.

Rajouter l’essence de pandan ou le colorant ou le thé matcha. Quelques gouttes/pincées suffisent à colorer en vert pomme la pâte.

IMG_7510

Extrait naturel de pandan

Dans une poêle, faire cuire les crêpes, de manière classique, avec une cuillère à café d’huile de coco dans la poêle.

La garniture :

Mélanger la coco râpée avec le miel et le sucre.

Ajouter quelques gouttes d’essence de pandan/colorant/thé matcha, bien mélanger.

Chauffer quelques secondes à la poêle, puis réserver.

Le pliage :

Au milieu de chaque crêpe, déposer une cuillère à soupe de garniture.

Rouler jusqu’à la moitié la crêpe, puis replier les deux côtés vers l’intérieur.

Continuer de rouler jusqu’au bout, le pliage ressemble à celui d’un rouleau de printemps.

Saupoudrer de coco râpée les crêpes roulées et arroser d’un peu de miel.

Servir tiède.

IMG_7517

Brownie tropical sans beurre

brownie

Un brownie sans l’avalanche de calories et pas san goût, c’est carrément possible grâce à l’avocat, ce super fruit gras certes, mais beaucoup moins calorique que du beurre ! Ni vu ni connu, on ne sent pas le goût de l’avocat, c’est le chocolat qui l’emporte haut la main, et franchement ça déchire. Avocat, macadamia, cacao et huile de coco, vous êtes bien sous les tropiques ! Retrouvez certaines de mes recettes sur le magazine Gililife, rubrique cuisine ! A consulter en ligne sur ISSUU ou bien à feuilleter sur place si vous avez la chance de vous rendre sur les îles Gili près de Bali.

Ingrédients pour un grand brownie :

  • 3 oeufs
  • 250g de chocolat
  • 100g de farine
  • 5/6 noix de macadamia
  • 200g de sucre
  • 2 avocats bien mûrs
  • 1 cuil à soupe d’huile de noix de coco

Recette :

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre le chocolat au bain-marie puis réserver.

Dans un bol, fouetter ensemble les oeufs et le sucre pour faire blanchir le mélange.

Ajouter le chocolat fondu, bien mélanger.

Verser la farine en pluie, lisser le mélange.

Ecraser à la fourchette ou au mixeur les avocats en purée fine, puis ajouter au mélange.

IMG_7405

Concasser grossièrement les noix de macadamia et les ajouter, bien remuer le tout pour que la pâte soit lisse.

IMG_7406.JPG

Huiler un plat et verser l’appareil.

Enfourner pour environ 20 minutes, laisser tiédir avant de démouler.

Soupe de l’Himalaya

blog_cuisne_soupe

Quoi de mieux qu’une bonne soupe pour se remettre d’aplomb après trop de chocolat/foie gras/champagne/vin ? Rien, à part que des fois, on manque d’idées pour varier les goûts et la soupe a des airs un peu tristes. Mais cette soupe n’a rien d’ennuyeux avec ses légumes « soleil » aubergine, lentilles corail et tomates, son goût crémeux de lait de coco et ses épices qui relèvent tout ça et réchauffent ! J’ai trouvé cette recette sur une marque de soupe lyonnaise du commerce, Giraudet, mais comme on ne la trouve pas dans toutes les régions et que Lyon n’est pas ma seule adresse, j’ai eu envie de la faire home-made, vive les lentilles, peace ☮

 

  • Ingrédients :

– 1 aubergine

– 115g de lentilles corail

– 2 tomates bien mûres

– 1 oignon

– 1/2 gousse d’ail

– 1 berlingot de crème de coco

– 1 cuil à café de cardamome

– 1 cuil à café de piment de cayenne

– sel et poivre

– huile de cuisson

– 1,3L d’eau

  • Recette :

Dans une petite casserole, porter 1L d’eau à ébullition.

Verser les lentilles corail, laisser cuire 15 min. A la fin de la cuisson, ne pas jeter l’eau.

Dans une grande poêle, faire chauffer un peu d’huile de cuisson.

Tailler en lanières l’aubergine, découper les tomates et l’oignon, et saisir l’ensemble dans la poêle quelques minutes, en remuant avec une cuillère en bois.

Verser 300ml d’eau dans la poêle, puis couvrir avec un grand couvercle, laisser cuire 10 minutes.

Quand les légumes sont tendres, ajouter la demi gousse d’ail coupée en petits dés, la crème de coco, le sel et le poivre, puis le piment et la cardamome. Mélanger quelques instants puis retirer du feu.

Mixer ensuite les deux préparations, lentilles + eau et légumes dans leur bouillon de cuisson, soit dans un mixeur, soit avec un mixeur-plongeur.

Rectifier éventuellement l’assaisonnement et la texture, rajouter un peu d’eau si vous souhaitez une texture plus fluide.

Hot spot : Simple Simon à Avignon

simple_simon

Une part de gâteau, un bon thé dans une ambiance kitsch et cosy, ça vous tente ? Direction le Simple Simon à Avignon, où ressortir sans une montée de glycémie n’est pas permis.

salon de thé

Dans le quartier de la rue St Agricole, ce petit endroit est assez difficile à trouver, car caché dans une très petite rue, et la devanture n’est pas très visible, mais ouvrez bien les yeux car Simple Simon vaut le détour.

salon de thé avignon

Ici, vous dégusterez des pâtisseries faites-maison, dans la tradition british et américaine, un choix incroyable est disponible chaque jour, scones, cheese-cakes, apple-pies, crumbles, tartes, triffle… Tout y est, et les portions sont ultra-généreuses, ce qui justifie le prix assez élevé des pâtisseries, comptez environ 12€ pour un thé et une part de gâteau.

salon de thé avignon

Le Simple Simon est connu aussi pour ses brunchs le dimanche et sa carte du déjeuner, qui avait l’air très appétissante aussi, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de tester ni le déjeuner ni le brunch.

Maintenant, parlons déco. Sans doute que Valérie Damidot ferait une syncope ici, et voudrait coller des stickers du drapeau anglais et repeindre les meubles anciens en taupe, mais ici le kitsch est roi et la porcelaine est Queen, d’ailleurs Elisabeth, Charles et Diana sont discrètement présents, on se croirait chez une arrière-grand-tante et c’est ça qui est chouette. God bless the Queen.

salon de thé avignon

salon de thé avignon

J’ai goûté un délicieux gâteau damiers, aux noisettes, vanille et framboises. Une sorte de génoise très moelleuse, avec une crème mousseline et des noisettes grillées, inutile de dire que c’était fabuleusement bon. Les scones sont aussi un délice, cette fois-ci ils étaient servis avec du lemon curd et de la confiture, mais selon les jours, ils sont accompagnés de clutted cream (crème fraîche très dense) et de confiture de fraise, comme c’est le cas traditionnellement en Angleterre, damned good.

salon de thé avignon

salon de thé avignon

salon de thé avignon

salon de thé avignon

Pour résumer, un passage à Avignon se solde à tout prix par une halte chez Simple Simon, histoire de prendre 3 kg au passage, mais whatever, c’est tellement bon et authentique, que vous vous en souviendrez bien longtemps après que vos kilos aient fondu à coup de salade verte et de course à pied.

 

Simple Simon

26 Rue de la Petite Fusterie, 84000 Avignon

04 90 86 62 70

 

 

 

Potion d’hiver : gingembre, miel et cannelle

boisson gingembre recette

C’est pas un premier janvier qu’on va s’atteler en cuisine, alors voici une petite potion bien-être et réchauffante, un brin detox ce qui est sans doute approprié à l’état post-fêtes de 90% de la population en ce premier jour de l’année, ah oui, et puis bonne année au fait !

Ingrédients :

  • 1 morceau de gingembre frais
  • le jus d’1 citron
  • 1L d’eau
  • 1 cuil à café de cannelle
  • 1 cuil à café de cardamome
  • 1 cuil à café de miel

Recette :

Eplucher le gingembre et presser le avec un presse ail pour en recueillir la chair et le jus. Sinon mixer la racine épluchée et coupée en dés.

Dans une casserole, verser l’eau, le gingembre et le jus de citron.

Porter à ébullition, puis ajouter la cannelle, la cardamome et le miel, bien remuer.

Laisser frémir encore 1 minute ou 2 puis stopper le feu.

Servir bien chaud.