My Bali : Part 3 – Hot Spots

 

 

Dernier volet de ce « Spécial Bali » avec mes hot spots et endroits préférés à travers l’île. Essentiellement des petits restaurants appelés « warung » et quelques bars coolos, c’est le type d’adresses que j’ai privilégié pendant mes voyages, pour l’authenticité des lieux. A Bali mieux vaut fréquenter les endroits les plus simples sans crainte de s’empoisonner car c’est là que la nourriture est la meilleure. Cependant, à Ubud, j’ai trouvé quelques adresses un peu plus « standing » mais branchées bio/veggie/éco-friendly, et franchement une fois de plus ils sont en avance sur nous, l’esthétique et les goûts étaient parfaits, good job !

 

  • KUTA (Sud)

Le point d’arrivée depuis l’aéroport, Kuta n’a pas bonne réputation : fête, australiens bourrés, plus de macdo que de warungs, loin du délire calme et volupté souvent recherché à Bali. Donc après 3 jours passés à Kuta, c’est clair que la nuit ça bouge, le Sky Garden est #theplacetobe t’as vu, l’idée étant d’alterner plage et shopping avec éventuellement massage sur le sable, ça reste une étape sympa pour atterrir quelques jours avant de partir à l’aventure. Si on fouille un peu, il y a un petit marché de nuit local et quelques adresses vraiment cool, MAIS ne surtout pas repartir de Bali sans avoir bougé de Kuta, JAMAIS tu m’entends !!!

FAT CHOW

On s’installe pour déjeuner au Fat chow, sur les tables face à la rue pour un déjeuner en mode « commère de rue » et Dieu sait si à Bali il y a suffisamment d’animation pour s’occuper à regarder. Concernant le Fat chow, c’est un des resto que j’ai préferé à Kuta, car c’est un café certes occidentalisé mais la déco est chouette et les plats « fusion » asian/indonesian/western sont vraiment très bons. Au Fat chow, on est à Bali, mais dans un Bali revisité d’une bonne manière, à Kuta, c’est particulièrement un exploit. J’y ai découvert les martabak, crêpes épaisses balinaises ici revisitées au chocolat et muesli, ayant goûté aussi la version traditionnelle, les deux valent le coup.

Fat Chow Bali – Poppies Lane II – No. 7C, Pantai Kuta, Bali.

 

BENEYASA 

Un petit warung comme on en trouve PEU à Kuta. Donc agréable pour se mettre à la mode balinaise, c’est là quej’ai goûté le nasi goreng pour la première fois et tous ceux que j’ai goûté par la suite n’avaient pas grand chose à envier à celui là, bon spot donc. Simple, pas cher et presque atypique dans ce déferlement de fast-foods en mode western, un petit smoothie avocat-cacao ça passe bien avant d’aller clubber au Sky Garden !

Beneyasa – Poppies Lane II – Legian Street, Kuta Bali.

 

 

  • Ubud (centre)

Ubud, depuis Mange Prie Aime ça vend du rêve, merci Julia. Dans la réalité, ça vend du rêve aussi, mais avec beaucoup d’autres touristes autour de toi. Cela dit c’est immanquable à Bali, et notamment pour manger, c’est un haut lieu, c’est là que j’ai trouvé les restaurants les plus créatifs et délicieux.

ATMAN KAFE

Un gros coup de ❤ pour cette adresse hyper innovante et créative : un petit resto qui fait un peu hippie branché, mais avec une super déco très naturelle, une petite boutique de produits de beauté balinais à l’intérieur où j’ai acheté de l’huile de coco de très bonne qualité. En terrasse, on s’assoit par terre sur de grands coussins, à la balinaise, la carte est en bois, le décor est posé. A la carte, des smoothies verts très dans la tendance détox, que du healthy, beaucoup de plats veggies, tout à l’air top. J’ai commandé un curry de légumes balinais, les légumes et la sauce arrivent dans un bol (en bois) et 2 dômes de riz différents dans une assiette (en bois) à la balinaise donc, ici on vous sert toujours 2 assiettes avec le riz à part. Belle revisite de la tradition, c’est juste trop bon : la sauce du curry, je me serais baignée dedans et tout est tellement frais et savoureux que leur éthique bio/local/écolo est complètement crédible.

Atman Kafe – 38 Jl. Hanoman – Ubud

MAHA RESTAURANT

Non j’ai pas craqué : c’est bien un lapin, qui sautillait avec bien trop de mignonnerie animalière pour ne pas qu’il se retrouve ici en photo. Avec son ami le lapin couleur camel, ils étaient tellement jolis, heureusement pour eux, le lapin n’est pas à la carte à Bali. Bref, sinon c’est bon ici, très bon même, dans un joli petit jardin en plein Ubud, des jolis plats tradis mais aussi des burgers, j’ai goûté le crispy duck (canard), délicieux. Pas très cher, et détail qui m’a beaucoup plus : ils ont des pailles en bambou, EN BAMBOU !! J’en cherche ici depuis, en vain // tristesse infinie //

Maha bar/restaurant – Monkey Forest Street – Ubud Bali

 

 

  • Amed

Mon endroit préféré dans tout Bali, celui où je passe beaucoup de temps, donc forcément j’ai plein d’adresses. Pour en savoir plus sur cette destination, il y a mon post sur la culture food, où je parle beaucoup d’Amed.

CAFE GARAM

Le café Garam/hôtel Uyah est un chouette endroit pour se baigner dans une piscine face à la mer, pour 30 000Rp (2€) déjà on se met bien. Ensuite le resto est top, très peu cher par rapport au service qui est top, on goûte les spagettis prawns (pâtes aux crevettes) et le nasi goreng, ou pour boire un verre, là c’est la caipirinha à la balinaise qui s’impose.

Hotel Uyah – Café Garam – Jl. Ketut Natih, Pantai Timur No 801, 80852 Amed

SUNSET POINT

IMG_2969

Le sunset point, ce n’est pas un bar, mais un spot sur les hauteurs d’Amed, où le soleil se couche juste derrière le Mont Agung et chaque soir plein de monde se réunit ici, ça chante, ça joue de la guitare, c’est coolos ! Et la cerise sur le gâteau, Alit (à droite sur la photo) arrive chaque soir avec des Bintang toutes fraîches qu’il vend très peu cher.

PACHA BAR

IMG_2392_Snapseed

L’institution à Amed : les mardi et vendredi soirs, le groupe de reggae S2B est en concert, et c’est la big fiesta, donc top pour boire un verre et se faire des potos // Sinon, le Pacha c’est aussi un super hôtel, de très belles chambres aux toits en paille. C’est pile en face du Café Garam.

Pacha Bar – Jl. Ketut Natih, Pantai Timur, Amed

 

LES WARUNGS

Pour optimiser ce post qui fait déjà 3 km de long, je regroupe 4 de mes warungs (restaurants) préférés, donc bien sûr on y mange bien, tous ont une carte balinaise et western :

Rasta Bar (sur la plage, le soir c’est top, jette un oeil sur le côté du warung, il y a 1 petite cabane, la maison du petit singe du propriétaire, TOP MIGNONNERIE SUR PATTES)

IMG_2596

 

Lesehan Mantap (à côté du Café Garam, ma cantine à Amed)

 

– Bobo café (sur la plage, certains soirs, le vendredi je crois, il y a des musiciens traditionnels, leur poisson grillé est ouf)

 

 

 

crédits photos : tripadvisor

crédits photos : tripadvisor

 

 

  • Banjar (Nord)

Tout petit village boudhiste au Nord de Bali, j’y suis allée après un weekend passé à Lovina, j’ai adoré cet endroit, notamment les « Air Panas » sources chaudes, où pour 30 centimes l’entrée, on peut mariner dans de l’eau fluo (car pleine de  souffre et curative paraît-il) en pleine jungle balinaise. Le petit restaurant juste au dessus des bassins est pas mal du tout, autant pour le cadre, qui vaut franchement le détour, que pour la cuisine, balinaise et western, où j’ai mangé du poulet frit épicé plutôt très bon. Et mon jus de pastèque bien sûr.

Permandian Air Panas – Banjar, Bali (à 10 km de Lovina)

 

 

  • Gili Trawangan (Lombok)

Encore plus paradis que paradisiaque, les Gilis. 3 îles au large de Bali mais qui font partie de Lombok, Gili Trawangan est la plus touristique, avec le plus d’offre d’hébergement et de restauration. 3-4 jours sur Gili Trawangan est suffisant pour en faire le tour et profiter, surtout ne pas manquer :

 

SUNSET POINT BAR 

 

Le long de la plage, des bars « les pieds dans le sable » bordent la mer, et c’est le hot spot pour se poser et regarder le soleil se coucher, sur les Gilis, ça ne se rate pas. La plupart de ces bars font jouer des musiciens au moment du sunset, l’heure de l’apéro version Gili.

 

LE NIGHT MARKET


Après l’apéro, c’est l’heure de manger, l’adresse des locaux c’est le marché de nuit, il est petit mais bien fourni : poisson frais, seafood, bakso (soupe) de poulet, nasi goreng… Tout est là et c’est ultra-frais, la mer est à 3 foulées d’ici.

 

C’est la fin de #MyBali, mais pas de larmes, parce-que j’y retourne bientôt *JOOOOOOOIIIIIIEEEEEE*

Voilà. Bisous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s