Hot Spot : Hongrie Part #2 Budapest City

budapest

Budapest : une de ces villes qui fait moyen rêver au premier abord, mais qui en fait est vraiment cool ! Donc, bien que mon trip en Hongrie avait pour unique but d’aller au Sziget Festival, nous avons quand même fait un stop par Budapest les deux premiers jours. Et, BIG NEWS, les Inrocks viennent de grader Budapest nouveau centre de gravité du cool, et même nouveau Berlin, CONGRATS !! Alors on est pas obligés de croire tout ce que disent les Inrocks, mais là ils ne se sont pas plantés. Alors j’ai eu envie de faire la liste des raisons pour lesquelles Budapest est culinairement cool !

1. Ils ont le sens de la mise en scène

spaghettisUne sculpture en spaghetti. A Budapest. Ils ont une grande passion pour la cuisine italienne à en juger par le grand nombre de restaurants italiens dans le centre, au point de faire une sculptures de pâtes. A moins que ça soit un mikado géant, dans le doute on a passé notre tour…

2. La cuisine locale que tu ne peux manger qu’ici

goulash_SnapseedA priori, les restaurants hongrois, c’est pas très tendance en France, donc pour manger hongrois, il faut venir en Hongrie, c’est fou hein ! Donc goulash et langos, BIENVENUE !! Le goulash est un plat de viande ou poisson avec des légumes en sauce et du paprika. C’est bon, on dirait pas comme ça, mais c’est vraiment bon. Nous avons mangé dans un petit restaurant « Etterem Restaurant » rue Váci, près du square Vörösmarty, grande place du centre ville pas loin des berges du Danube et de Chain Bridge, point de vue parfait de nuit pour admirer le Parlement d’ailleurs. Donc pour goûter la cuisine hongroise, en terrasse, c’était pas mal. Ils aiment aussi les crêpes et les glaces là-bas, donc on en trouve à tous les coins de rues.

3. les Ruin Bars, l’âme du cool en fait.

instant_Snapseed

IMG_3999_Snapseed

IMG_4001_SnapseedLes Ruin bars, ce sont d’anciens immeubles désaffectés de l’époque communiste, qui ont été réabilités par des artistes ou entrepreneurs hongrois, pour en faire des lieux atypiques, mélangeant art et bars/restaurants. Nous sommes allés à l’Instant, bar/restaurant à ciel ouvert, sur plusieurs étages, un vrai labyrinthe à la Alice au pays des Merveilles en version underground, puisque la déco est totalement barrée, inattendue, super cool. Genre, une horde de lièvres qui clignotent au dessus de ta tête, où un baby-hockey au lieu d’un baby-foot et à peu près 4 générations de tapisseries superposées sur les murs. On se croirait un peu à Brooklyn pour le côté hipster du concept, mi à la campagne avec les plantes des balcons des voisins qui s’invitent à l’intérieur, mais bien en Hongrie pour les pintes à 2€ et l’esprit super créatif post-URSS qui règne ici. Bref, ça nous a plu, allez-y. On y est allés en fin d’après-midi, donc c’était calme, mais il paraît que la nuit c’est la grande folie à la hongroise.

Instant, VI., Nagymező u. 38

4. Ils ont quelque chose que nous n’avons pas

burger_king_SnapseedOui on a craqué. Burger King nous a eu. J’ai quand même fait l’exploit de découvrir quelque chose là-bas : le burger avec des onion rings dedans. TROP bon, je sais pas si c’est un burger que l’on peut trouver dans tous les Burger King ou pas, mais c’est une bonne idée à refaire « maison ».

5. Je suis sûre de n’avoir vu qu’un millième de ce que Budapest cache comme coolitude

En effet, je n’ai passé que quelques heures les deux premiers jours du voyage à Budapest, donc pas trop le temps d’explorer, de se perdre dans les rues, etc. mais ce que j’en ai vu donnait bien envie d’en découvrir plus. Les grandes villes des pays de l’Est ont ce truc particulier un peu entre 2 âges, l’impression en passant d’un quartier à l’autre de retourner 20 ans en arrière ou inversement d’être à la pointe de ce qu’une ville peut offrir à des touristes. C’est agréable aussi en fait d’être dans un environnement où absolument aucun mot ne vous rappelle quoi que ce soit, ça rajoute un peu de dépaysement même quand vous traversez une rue avec H&M et Pull and Bear à côté, endroits où je suis allée d’ailleurs, le shopping à Budapest c’est cool et pas cher ! Mais, voilà, c’est quand même sympa de voir des trucs que tu n’as jamais vu nulle part, de pas toujours se sentir super à l’aise selon les endroits par où tu passes parce-que c’est là que le dépaysement commence ! Donc comme je disais, on a pas eu trop le temps d’expérimenter cela, mais le peu qu’on a pu voir était prometteur !

Ah oui, rien à voir avec la cuisine, mais il faut aller aux bains, immense centre avec plein de piscines à toutes les températures, hammams, saunas, labyrinthes de couloirs à traverser pour aller barboter avec plein d’autres gens, d’habitude je suis pas fan,mais là c’était vraiment top, mélange entre les hongrois et les touristes, à ciel ouvert et en plein centre ville. Avec le city pass, l’entrée est gratuite aux Bains szechenyi.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s